LE CHEF : BESSEM BEN ABDALLAH

BESSEM BEN ABDALLAH

CHEF DU BESSEM RESTAURANT

Bessem Ben Abdallah a exercé comme chef de cuisine au sein de lʼHôtel Le Lana à Courchevel et au Spondi, à Athènes puis comme chef exécutif de Pierre Gagnaire aux Airelles à Courchevel. C’est désormais sur la Côte d’Azur qu’il a décidé de s’installer et d’ouvrir Bessem Restaurant.

Cinq mois de travaux ont été nécessaires afin de rénover le restaurant. La salle de 35 places sʼest ornée dʼassiettes originales, de fleurs et de tables nappées. Les murs blancs se sont quant à eux parés de cadres végétaux. Sur la terrasse arborée de palmiers, de platanes et d’un olivier, une fontaine en pierres sèches rafraîchit les 35 convives qui peuvent prendre place dans ce décor idyllique.

L’HISTOIRE

D’UN CHEF PASSIONNÉ

Bessem fait ses premiers pas en 2000 au Métropole de Monaco auprès de Sergio Schoener, puis à lʼÂne Rouge, sur le port de Nice, auprès de Michel Devillers. Il exerce également à lʼOrangerie dans lʼÎle de la Cité à Paris, avec Michel Del Burgo. Dès 2007 et jusquʼen 2010, il est le chef exécutif de Pierre Gagnaire, aux Airelles à Courchevel, auquel il offre deux macarons dans la sélection du Guide Michelin France.

En 2011, toujours à Courchevel, il prend en charge les fourneaux de lʼHôtel Lana avant de mettre le cap sur la Grèce, plus précisément, au Spondi à Athènes. Riche de ses multiples expériences, Bessem décide de revenir en France et ouvre en 2017 son propre établissement éponyme.

Collège culinaire de France
Assiette MICHELIN

L’HISTOIRE

D’UN CHEF PASSIONNÉ

Issu dʼune famille dʼintellectuels avec une soeur médecin et un frère journaliste, Bessem trouve son bonheur dans la cuisine de sa mère et les astuces de sa grand-mère. Il obtient son BTS de cuisine et pâtisserie en 1997 de lʼInstitut Méditerranéen de Tourisme (I.M.T.). Il fait ses premiers pas en 2000 au Métropole de Monaco auprès de Sergio Schoener, puis à lʼÂne Rouge, sur le port de Nice, auprès de Michel Devillers. Il exerce également à lʼOrangerie dans lʼÎle de la Cité à Paris, avec Michel Del Burgo. Dès 2007 et jusquʼen 2010, il est le chef exécutif de Pierre Gagnaire, aux Airelles à Courchevel, auquel il offrira deux macarons dans la sélection du Guide Michelin France.

En 2011, toujours à Courchevel, il prend en charge durant 5 ans les fourneaux de lʼHôtel Lana avant de mettre le cap sur la Grèce, plus précisément, au Spondi à Athènes. Riche de ses multiples expériences, Bessem décide de revenir en France et ouvre en 2017 son propre établissement éponyme.

MAXIME SIMONOT

Chef pâtissier

Après avoir fait son apprentissage chez Félix, sur la Croisette, Maxime Simonot obtient son CAP de pâtisserie et les mentions complémentaires traiteur et pâtissier de restaurant. Cet ancien du Lycée Hôtelier Paul Augier de Nice et du Greta obtient en 2009 la médaille de bronze au championnat de France des desserts à l’assiette. C’est la porte ouverte pour un parcours de grandes maisons : trois ans à la Bastide Saint Antoine à Grasse, avec Jacques Chibois, deux ans chez Sébastien Broda au Park 45 à Cannes comme Sous-Chef Pâtissier de Pascal Picasse et trois ans à la Bastide Bruno Oger avant de rejoindre Bessem en 2017.

Maxime Simonot pratique une pâtisserie d’instinct, avec une grande sensibilité dans les goûts et une passion pour l’éphémère… Celui dont Jacques Chibois a dit qu’il était un « cuisinier qui fait à manger sucré » s’intéresse de près à l’histoire, à l’actualité culinaire et aux livres de cuisine dont il possède une belle collection qui date, pour les plus anciens, du 19ème siècle.

MAXIME SIMONOT

ACTUALITÉS

Logo BESSEM
  • Ouvert du Mercredi au Dimanche 12h15 à 14h00 et de 19h15 à 21h45

  • 183 Avenue de la République, 06210 Mandelieu-la-Napoule

  • 04 93 49 71 23

NOUS CONTACTER
RÉSERVER UNE TABLE